Une crue… sites d ‘exercices et démonstrations..

Paris, crue de la Seine  Le principal risque naturel susceptible d’affecter l’Ile-de-France est celui d’une crue. Il est assuré qu’un jour la Seine débordera de son lit, comme ce fut le cas en 1910. La gestion de cet événement nécessitera l’engagement de moyens de grande envergure.fleche vers bas
Tous les renseignements  et voir sur le site ci-dessous http://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/Sequana/EU-Sequana-2016

Voici les objectifs de la Préfecture… Le 7 mars prochain, la préfecture de police organise un exercice de gestion de crise de grande ampleur EU Sequana 2016, simulant une crue majeure en Ile-de-France. Un scénario, des exercices sur le terrain et des rendez-vous pour le public sont déjà prévus !

Les objectifs :
Rassembler les partenaires et acteurs du territoire francilien  autour d’un exercice de gestion de crise à ampleur européenne pour renforcer la coordination de leurs actions.
Faire fonctionner le mécanisme européen de protection civile.
Focaliser l’attention des populations  sur le phénomène de crue.

Sept sites d’exercice sont prévus pour présenter au public les opérations réalisées en situation réelle.

Le scénario, au plus près des conditions réelles d’une crue
du 7 au 13 mars 2016  : la montée des eaux de la Seine (5,50 mètres relevés à Paris-Austerlitz le lundi 7 mars 2016, 7,13 mètres le jeudi 10 mars. Niveau R1 atteint le vendredi 11 mars 2016).
le week-end du 12 et 13 mars 2016 : l’exercice de terrain (FSX) au pic de crue, accompagné d’actions de communication à destination du grand public en Île-de-France.
du 15 au 18 mars 2016  : la décrue de la Seine. Ces quatre derniers jours permettront de jouer les conditions de l’après crise par l’introduction d’un saut temporel (journée de pause le lundi 14 mars). Il est ainsi proposé aux opérateurs-joueurs d’inscrire leurs actions dans le cadre du retour à la normale. Les opérateurs joueront le matin correspondant à J+5 après le pic de crue et l’après-midi un scénario à J+30 après le pic de crue. Le scénario permet de jouer cette phase de la crise, d’habitude écartée et particulièrement pertinente pour certains opérateurs. Durant cette séquence, les partenaires pourront mettre en avant leurs enjeux prioritaires nécessitant un retour à la normale le plus rapide possible

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s