Le casque de nos Soldats du feu..

Petite rétro des casques des Sapeurs Pompiers de Paris

Retour sur un emblème, flambeau des soldats du feu, après deux cents ans de la Brigade de Paris

Il rutile comme à l’époque où il était en métal. Et pourtant, il est en matériau composite recouvert de Kevlar, un plastique très résistant, mais plaqué d’une fine couche de nickel qui lui conserve tout son brillant. Aujourd’hui, c’est de la haute technologie.. A l’origine, il avait été conçu en laiton pour passer, en 1933, à l’acier..

(texte tiré d’un reportage sur Le Figaro Magazine de François DELETRAZ)

En 1950, ces casques étaient inconfortables : ils n’enveloppaient pas suffisamment le crâne de nos Soldats du feu, ne couvraient pas la nuque ni le visage.. avaient un faible pouvoir isolant donc pénibles à supporter en cas de température élevée…
C’est au début des années 1980, que le bureau d’études de la BSPP décide de moderniser le casque des pompiers, indispensable à la sécurité lors de toutes interventions: créer un nouveau modèle très résistant à la perforation ou à la projection d’objets qui protégerait la tête de nos « valeureux Sapeurs Pompiers ».. 6 ans de recherches.. pour arriver au casque F1.. doté des dernières évolutions technologiques

Ce casque, réalisé en matières plastiques hautes performances et aux formes très enveloppantes, assure une protection efficace de la nuque et des oreilles. Il est équipé d’une visière pare-flamme et antireflet. L’écran de protection facial garantit le visage contre les projections horizontales et le flash thermique. Les matériaux utilisés sont non conducteurs de l’électricité, et leur fort pouvoir isolant thermique rend plus supportables les hautes températures. De plus, son ergonomie permet le port de systèmes d’éclairage et de communication, et d’un masque d’assistance respiratoire grâce à un procédé de verrouillage rapide indispensable dans le cas d’incendie.  L’aspect métallique, selon les souhaits des sapeurs-pompiers, devant être conservé, le casque est recouvert d’une couche de nickel par un procédé de galvanisation.

Malgré ces nouvelles innovations, l’idée avait provoqué une « levée de boucliers ».. nos pompiers tenaient à leur casque d’origine..

Aujourd’hui, devenu la référence mondiale en matière de protection des sapeurs-pompiers, ce casque fabriqué par MSA Gallet dans l’ain est vendu à 1 million et demi d’exemplaires et est exporté dans 85 pays et même aux États Unis, on commence à l’adopter..

C’est maintenant la fierté de nos Pompiers, car ce casque est toujours étincelant.. et au dessus de la visière, on peut lire ces mots : « Sapeurs Pompiers de Paris »

Votre Webmaster   

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s