Le frelon asiatique..

!!!Planète. Jean-Jacques Valette le 23/02/2015 (TRES belle photo.. cliquer dessus)

lutte-contre-frelon-asiatique_2283605Le frelon asiatique prolifère à une vitesse exponentielle. Sauf danger manifeste, les pompiers délèguent au privé et recommandent de piéger.

Le frelon asiatique fait son nid au printemps ; celui-ci est petit et, à cause des feuilles des arbres, personne ne le voit. Puis à l’automne, les feuilles tombent et apparaissent alors des nids qui sont très gros (ils peuvent atteindre un mètre) et impressionnent tout le monde.( vu sur leberry.fr )

http://www.leberry.fr/cher/actualite/2015/09/30/le-frelon-asiatique-prolifere-piegeons-le_11603840.htm   FLECHE

frelonou encore

http://www.wedemain.fr/m/Frelon-asiatique-fabriquez-votre-piege-et-sauvez-les-abeilles-_a850.html

 

Comment les différencier ?

frelon asiatique comparé avec frelon commun

frelon asiatique comparé avec frelon commun

 

Reconnaître un frelon asiatique est plutôt simple quand on peut faire la comparaison avec un frelon commun. Ce dernier a les pattes noires, alors que l’asiatique les a jaune-orangé, et qu’il est de belle taille, généralement proche de 3 centimètres. Par ailleurs, la position et la taille du nid, quand on le voit, sont des indicateurs fiables.

 

Comment les piéger ? Les frelons…  

lutte contre frelon asiatique, insecte volant nuisible, piqure, piege, nid, pompiers, secours, nature, environnement, Bourges, le 29/09/2015, photo stephanie para.

lutte contre frelon asiatique, insecte volant nuisible, piqure, piege, nid, pompiers, secours, nature, environnement, Bourges, le 29/09/2015, photo stephanie para.

La première solution est basique : une bouteille en plastique coupée en deux, la partie supérieure étant inversée et reposant sur le fond, dans lequel a été mis, à proportions égales, de la bière et de la grenadine. Inconvénient de cette méthode : elle piège sans distinction frelons, guêpes et abeilles. À éviter à proximité des ruches. La deuxième technique a l’avantage d’être plus sélective, et ne concernera que les carnivores. Il s’agit de mettre dans une coupelle, par exemple, un mélange de croquettes pour chien ou chat, broyées, mélangées à de l’eau pour en faire une pâte, à laquelle est intégrée de l’anti-fourmis. Le frelon est censé se régaler de la mixture, et la partager avec ses petits copains.

Vu sur LEBERRY.FR

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s