L’échelle à crochets, échelle mythique… connaissez-vous?…

Article intéressant envoyé par notre ami JMW..

10504987_528984137241436_4177588114705914356_oSymbole du sauvetage par excellence, l’échelle à crochets traverse les siècles avec toujours la même ambition : monter vite et haut.
L’échelle à crochets, aussi appelée échelle pompier, est une échelle de sauvetage utilisée en extrême urgence. Elle sert à progresser d’étage en étage par la façade de l’immeuble, lorsque l’accès par l’intérieur est impossible. Son maniement doit être parfaitement maîtrisé car elle est mise en place sur les espaces restreints de la façade (balcons et rebords de fenêtre).
Sa première apparition date de 1405. L’échelle à crochets était un moyen d’assaut des châteaux-forts, les crochets permettant alors de s’agripper sur les créneaux des murs d’enceinte. Elle sera mise aux oubliettes durant plusieurs siècles. Au XVIIIe siècle, le développement d’unités de lutte contre l’incendie va remettre cette échelle au goût du jour.
A Paris, en 1802 un mécanicien propose une échelle à crochets dont on peut dire qu’elle est l’archétype de celle destinée aux pompiers. Pourtant, elle ne sera pas retenue et retombe dans l’oubli.
C’est finalement en 1824 qu’un autre mécanicien propose à son tour une échelle à crochets qui sera adoptée par les sapeurs-pompiers de Paris.  Cette échelle nécessite force, adresse et sang-froid, précisément les qualités développées par la gymnastique enseignée à cette époque.

11021279_528983617241488_1580926722979973633_n_article_demi_colonneDe 1824 à 1830, les crochets sont modifiés. Entre 1830 et 1840 le capitaine-ingénieur Mayniel la rend plus solide, plus souple et plus légère. Il crée également une échelle pliante pour la ranger plus facilement sous le chariot de la pompe. En quelques années, elle devient un outil incontournable.
En 1968, le sauvetage héroïque du caporal Thibault la fait passer à la postérité. Si elle subit de nombreuses transformations au XIXe siècle, elle n’est que très peu modifiée au XXe. C’est au début des années 1980 que l’échelle en bois est remplacée par l’échelle en aluminium.
Loin d’avoir détrôné les échelles aériennes modernes, l’échelle à crochets reste le moyen de sauvetage rapide et efficace pour accéder aux étages par l’extérieur. Elle peut également être utilisée pour le prolongement des échelles à coulisses et aériennes.

10676197_528984333908083_2475677911324768714_n_article_pleine_colonneLe caporal Thibault
Le 9 août 1868, le caporal Thibault fait parti des équipes de secours qui sont intervenues au cours d’un violent feu de boutique au rez-de-chaussée d’un immeuble d’habitation de 5 étages. À l’arrivée des secours, au 134, rue Saint-Antoine à Paris, le feu est si violent que les escaliers sont devenus impraticables. Du troisième jusqu’au cinquième étage, les occupants des appartements paniquent aux fenêtres et les pompiers ne disposent que d’échelles à crochets pour secourir les personnes. N’écoutant que son courage, le caporal Thibault effectuera pas moins de dix sauvetages ce jour là. Les faits font immédiatement grand bruit : Napoléon III en personne remet trois médailles au valeureux caporal.

– Auteur :     Major Didier Rolland

Cérémonie d’Inauguration du nouveau cénotaphe à la Mémoire du Caporal François THIBAULT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s