Historia : Sujet : la Citoyenneté

  Les sources de la citoyenneté

Le citoyen, du latin civitas, est l’habitant de la cité. Mais au départ, les cités étaient gouvernées par des rois, parfois par des rois prêtres. Par la suite, le pouvoir a été pris par des petits groupes de citoyens, les plus riches ou les plus anciens. Puis le pouvoir s’est étendu à un ensemble plus large d’habitants de la ville : on parle alors de démocratie. Rome, prenant pour modèle cette nouvelle organisation, apporte l’idée supplémentaire de res publica.. d’où vient le mot de république.

Au Moyen Âge, le citoyen s’appelle le quirite.

Le citoyen du 18ème siècle :

Mme de Montesquieu ( 1689-1755) dans “ De l’Esprit des Lois (1748-1755) pose le principe de la séparation des 3 pouvoirs :

législatif – exécutif – et judiciaire

Le contrat social (1762) de Jean-Jacques Rousseau va apporter une idée toute nouvelle : l’homme n’est plus soumis à la société mais il passe un contrat avec elle..

1789 : Naissance du citoyen moderne :

Le 14 Juillet 1789, la Bastille est prise par les révolutionnaires.

Le 4 Août suivant, certains députés des États Généraux votent l’abolition des privilèges

Le 10 Août 1792, la famille royale est enfermée au temple. La convention nationale décrète à l’unanimité que la royauté est abolie en France. C’est l instauration de la 1ère République( 1792-1804).

Le 26 Août 1789, les 17 articles de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen seront proclamés.

Mais… parlons aussi un peu de.. la Marseillaise… ce chant de Claude-Joseph Rouget de Lisle ( 1760-1836) auteur-compositeur.

Ce chant enthousiasma les combattants et surtout les Marseillais qui, se rendant à Paris en Juin 1792, le chantèrent à travers la France, d’où son nom de “Marseillaise”, mais.. en connaissez-vous bien les paroles???

La Marseillaise 1792

ici

La citoyenneté en sommeil ( 1792-1814) :

Dès 1792, c’est la guerre… et la très démocratique Constitution du 24 Juin 1793 ne sera pas mise en application.

Cependant, Bonaparte 1er Consul élabore le code civil ( code Napoléon, loi du 21 Mars 1804) qui reste le type même du code moderne.

Napoléon déclarera à Sainte Hélène :

“Ma vraie gloire ce n est pas d’avoir gagné autant de batailles… Ce que rien n’effacera, ce qui vivra éternellement, c’est mon code civil”.

L’empereur s’en va, les rois arrivent… 1814- 1848 :

Ces rois ne s’intéressent pas à la citoyenneté..

La 2ème république ( 1848-1852)

Celle-ci instaure le suffrage universel direct. Depuis lors, on n’est plus jamais revenu sur le principe de ce vote à bulletin secret. Il fallait être âgé de 21 ans, (la majorité de l’époque), et jouir de ses droits civils et politiques.

Le roi Louis-Philippe s’en va… Louis Napoléon Bonaparte, président de la république devient Empereur le 2 Décembre 1852…

Le second empire (1852-1870) :

Sous Louis Napoléon Bonaparte, l’empereur Napoléon III, cette période connaîtra le développement des chemins de fer et de réalisations sociales : réforme du livret ouvrier et reconnaissance du droit de grève.

La 3ème République (1870-1940) :

Celle-ci, sera la plus durable et fondera la plupart des institutions que nous connaissons aujourd’ hui :

– liberté de presse en 1881, scolarité obligatoire et gratuite en 1882, reconnaissance des syndicats en 1884, liberté d’association en 1901, liberté de conscience et de culte et séparation de l’Eglise et de l’état en 1905, liberté de réunion finalement acquise en 1907.

La res publica, la République de l’époque romaine va s’ancrer définitivement en France avec des citoyens qui pourront la vivre comme électeurs ou comme élus des conseils municipaux ou des conseils généraux.

1940-1944 Guerre. :

Les conditions de la citoyenneté sont comme.. suspendues…

LA 4ème République ( 1946 – 1958 )

Dès la libération, en Juin 1944, a vu s’établir ce qui sera les deux traits marquants de cette 4eme république :

– montée économique qui élargie le champ de la citoyenneté avec la création des comités d’entreprise…

– faiblesse politique avec un régime parlementaire instable où le citoyen ne se retrouve plus..

La 5ème république ( depuis 1958…) :

Avec Charles de Gaulle, se développera l’idée de l’Europe et l’élection au suffrage universel des députés au Parlement européen.

ARTICLE 2 de la constitution de 1958

La langue de la République est le français,

L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

L’hymne national est la Marseillaise.

La devise de la République est Liberté, Égalité, Fraternité.

Son principe est :

gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

***

2 réactions sur “Historia : Sujet : la Citoyenneté

  1. Bonjour,
    Je tiens à rendre cette norme pour nos clubs jacobins comme pin badge, bouton. Puis-je l’utiliser pour le droit d’auteur?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s