(RETEX)Les pompiers de Paris ont réalisé 10 500 interventions liées au Covid-19 jusqu’au 11 mai..

Du 24 janvier au 11 mai, les pompiers de Paris ont été fortement mobilisés sur le Covid-19 en Île-de-France. En tête de leurs interventions : le 19e arrondissement.

https://www.leparisien.fr/faits-divers/covid-19-le-rapport-choc-des-pompiers-sur-la-gestion-de-la-pandemie-04-07-2020-8347386.php

https://www.leparisien.fr/paris-75/coronavirus-les-pompiers-de-paris-ont-realise-10-500-interventions-de-janvier-a-mai-07-06-2020-8331348.php

Un petit film mis en ligne sur Youtube raconte le quotidien et les protocoles suivis par les pompiers de Paris ces derniers mois.

Le Musée des Sapeurs Pompiers d’Epinal..

RAPPEL reportage de 2015 pour visites..

SONY DSC

SONY DSC

Le musée départemental des sapeurs-pompiers crée par l’association « Sauvegarde Patrimoine des Sapeurs-pompiers 88 » présente d’anciens véhicules et matériels divers, pompes à bras tractées à main ou hippomobiles, uniformes casques et autres accessoires.
Son adresse: 2, rue côte Cabiche 88000 EPINAL

Lire la suite

Les origines de la sonnerie aux morts… ce que vous ne savez peut-être pas..

clairon en 1931, en France

Après la première guerre mondiale, un des héros de la grande guerre, le général GOURAUD, avait au cours de ses visites aux Etats Unis, avait été frappé par l’impact qu’avaient les sonneries « TAPS » sur les participants aux diverses cérémonies de souvenirs aux Morts. Il prit l’initiative de faire composer par le chef de la musique de la Garde Républicaine, le commandant Pierre DUPONT, une sonnerie appropriée nommée ‘’Sonnerie Aux Morts’’. Il la fit exécuter pour la première fois lors de la cérémonie de ravivage de la Flamme de l’Arc de Triomphe le 14 juillet 1931 en présence du Ministre de la Guerre, André MAGINOT, et lui proposa sur le champ qu’elle devienne réglementaire, en prélude à une minute de recueillement en silence en mémoire des soldats tombés au champ d’honneur.

 

ALLO 18!! le mag.. Covid 19..

ALLO DIX-HUIT vous propose, sous format numérique, un hors-série consacré au COVID-19.
Il est disponible gratuitement sur le lien suivant :
https://allo18-lemag.fr/allo-dix-huit-lisez-notre-hors-serie-covid-19-en-ligne-et-en-avant-premiere/

Très bonne lecture !
La rédaction ALLO DIX-HUIT et Allo18 Le Mag

Triste nouvelle encore..

Quelle triste nouvelle nous apprenons ce soir.. Coco..  Colette, 72 ans, nous a quittés hier 23 avril.. Tant d’années de souvenirs de vie à la caserne de pompiers de Champerret qui s’en vont encore avec cette grande amie.. . tant de bons moments de vie formidables..   que nous avions eu ensemble avec notre équipe d’amis.. .Elle était chaleureuse.. souriante..  pétillante… aimant pleinement la vie.. La maladie a eu raison d’elle. Une grande pensée profonde pour Gérard son époux.

Tu es partie dans un autre monde.. tristes nous sommes..

 

Le Président et l’ensemble des membres de l’AASPP Essonne adressent leurs plus sincères condoléances à son époux, ses enfants et petits enfants, sa famille, ses amis, et les assurent de leur soutien moral dans cette épreuve douloureuse.

 

Histoire du casque F1..

Le Bureau d’Etudes Générales (BEG) en 1978 avec le LCL Legendre

En 1975, le Général FERAUGE, Commandant la Brigade entreprend de profondes réformes et s’appuie dans ce dessein, sur une équipe d’officiers dont le Lieutenant-colonel LEGENDRE, ingénieur civil des Mines. Ils sont chargés en particulier de trouver des solutions à certains problèmes de matériel.

Outre certaines modifications apportées dans les équipements, le Lieutenant-colonel Legendre œuvre Lire la suite

Dernière information.. décès

LA BRIGADE DE SAPEURS-POMPIERS DE PARIS A APPRIS LE DÉCÈS, LE MARDI 31 MARS, À 86 ANS, DU COLONEL LEGENDRE, ANCIEN CHEF DU BUREAU ÉTUDES ET PROSPECTIVES (BEP) PUIS CHEF DE CORPS DU 3E GROUPEMENT D’INCENDIE ET DE SECOURS. IL A MARQUÉ BRILLAMMENT DE SON SCEAU LA BRIGADE NOTAMMENT DANS LE RÔLE PRÉPONDÉRANT QU’IL A JOUÉ DANS LA CRÉATION DU DÉSORMAIS LÉGENDAIRE CASQUE F1.

« Arrivé en 1975 à la BSPP, il est grièvement blessé à la tête le 7 mars 1979, lors d’une intervention pour fuite de gaz sous trottoir, dans le XVIIe arrondissement de Paris. Il y perd un œil et ses blessures l’accompagnent jusqu’à ses derniers instants. De ce traumatisme est né une véritable obsession : protéger de manière plus efficace la tête des sapeurs-pompiers de Paris sur intervention. Lire la suite

Décès..

Encore un ancien pompier de Paris..  Monsieur Olivier LUGAND, 58 ans, Infirmier-chef volontaire au service de santé et de secours médical du Sdis78 depuis 2004, qui se battait depuis le 11 mars dernier contre le coronavirus.. il aurait été contaminé par le virus lors d une mission.

L’AASPP Essonne  adressent leurs plus sincères condoléances à sa famille, à ses amis, ses collègues et les assurent de son soutien moral des plus attristées dans cette terrible épreuve.