Il y a 19 ans.. 11 Septembre 2001.. 11 Septembre 2020.. nous n’oublions pas..

DEVOIR DE MÉMOIRE. Anniversaire des attentats sanglants de l’histoire.. provoqués par 19 terroristes..

Le 11 septembre 2001 à 8 h48 et 9 h 03, deux avions de ligne percutent les tours jumelles du Word Trade Center à New York.. un autre avion touche le Pentagone tandis qu’un 4ème se crashe en Pensylvannie.

Il est certain que «La pandémie de Covid-19 affectera les événements les plus solennels. Il y a 19 ans, ces 4 attentats suicides du 11 Septembre avaient provoqués la mort de 2977 personnes et 6291 blessés à Manhattan à New-York, à Arlington et à Shanksville en 2 heures.

Ces célébrations seront différentes des autres années… !! pour cause le Covid19..

Chaque année, la tradition qui consistait à faire lire à haute voix les noms des victimes par les membres de leur famille au coeur de la ‘Grosse Pomme’ depuis une scène érigée sur Memorial Plaza a été abandonnée. Les noms ont été pré-enregistrés et seront diffusés par haut -parleurs afin d éviter les rassemblements.. Les deux fameux rayons de lumière, en hommage aux victimes, ne seront pas installés.

Lire la suite

Le saviez-vous?

Décaler…..Signifiant partir en intervention, « décaler », fait référence aux cales placées devant les roues des voitures de pompiers lorsqu’elles étaient à l’arrêt.

UNE UNITÉ PARTICULIÈRE.. la BSPP
Unité de l’armée de Terre, la brigade de sapeurs-pompiers de Paris est placée pour emploi sous l’autorité du préfet de police de Paris. Ses 76 casernes couvrent les 20 arrondissements de Paris, la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne. Elle est aussi la seule unité (avec la Légion étrangère) dont les sous-officiers ne sont pas recrutés par voie directe.
https://www.defense.gouv.fr/web-documentaire/tim-juillet-2020/les-sapeurs-pompiers-de-paris.html

Port du masque obligatoire dans l’espace public de Paris et de petite couronne.. Précisions..

A compter du Vendredi 28 août, à 08h00, le port du masque sera obligatoire, à Paris et en petite couronne, pour tous les piétons circulant dans les espaces publics, les utilisateurs de vélos, deux-roues, trottinettes et autres engins de mobilité personnels, motorisés ou non. Lire la suite

(RETEX)Les pompiers de Paris ont réalisé 10 500 interventions liées au Covid-19 jusqu’au 11 mai..

Du 24 janvier au 11 mai, les pompiers de Paris ont été fortement mobilisés sur le Covid-19 en Île-de-France. En tête de leurs interventions : le 19e arrondissement.

https://www.leparisien.fr/faits-divers/covid-19-le-rapport-choc-des-pompiers-sur-la-gestion-de-la-pandemie-04-07-2020-8347386.php

https://www.leparisien.fr/paris-75/coronavirus-les-pompiers-de-paris-ont-realise-10-500-interventions-de-janvier-a-mai-07-06-2020-8331348.php

Un petit film mis en ligne sur Youtube raconte le quotidien et les protocoles suivis par les pompiers de Paris ces derniers mois.

Le Musée des Sapeurs Pompiers d’Epinal..

RAPPEL reportage de 2015 pour visites..

SONY DSC

SONY DSC

Le musée départemental des sapeurs-pompiers crée par l’association « Sauvegarde Patrimoine des Sapeurs-pompiers 88 » présente d’anciens véhicules et matériels divers, pompes à bras tractées à main ou hippomobiles, uniformes casques et autres accessoires.
Son adresse: 2, rue côte Cabiche 88000 EPINAL

Lire la suite

Les origines de la sonnerie aux morts… ce que vous ne savez peut-être pas..

clairon en 1931, en France

Après la première guerre mondiale, un des héros de la grande guerre, le général GOURAUD, avait au cours de ses visites aux Etats Unis, avait été frappé par l’impact qu’avaient les sonneries « TAPS » sur les participants aux diverses cérémonies de souvenirs aux Morts. Il prit l’initiative de faire composer par le chef de la musique de la Garde Républicaine, le commandant Pierre DUPONT, une sonnerie appropriée nommée ‘’Sonnerie Aux Morts’’. Il la fit exécuter pour la première fois lors de la cérémonie de ravivage de la Flamme de l’Arc de Triomphe le 14 juillet 1931 en présence du Ministre de la Guerre, André MAGINOT, et lui proposa sur le champ qu’elle devienne réglementaire, en prélude à une minute de recueillement en silence en mémoire des soldats tombés au champ d’honneur.